En droite ligne de Vichy (Miscellanées #6)

Ces courts billets ont pour objectif de faire découvrir et partager la richesse des fonds d’archives de la Bibliothèque portant sur la période de l’Occupation.

Un document d’archive quelque peu insolite … puisqu’il s’agit de l’architecture du réseau téléphonique de la Bibliothèque nationale pendant l’Occupation. La division des départements témoigne de la réorganisation qui a été menée sous l’égide de l’administrateur général Bernard Faÿ, notamment les nouveaux départements de la Musique et des Cartes et Plans1. L’inscription de numéros à contacter à Vichy, siège du nouveau gouvernement, en disent également long sur la place accordée à l’institution au sein du programme de la Révolution nationale.

BnF, Archives institutionnelles, (A28-29 (boîte 1)). Réseau téléphonique de la Bibliothèque nationale. Années 1940.

Notes

1. Le département a été créé en 1848 sous l’impulsion d’Edme-François Jomard, avant d’être dissous. Il est recréé en 1942 grâce aux fonds de l’institut de géographie de la Sorbonne et de la Société de Géographie, sous le nom de cabinet de Géographie, et reprendra à la fin de l’Occupation son appellation initiale de département des Cartes et plans.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.