Une histoire de la Bibliothèque américaine pendant l’Occupation

Le roman Une soif de livres et de liberté par Janet Skieslen Charles, paru en octobre 2020 aux éditions JC Lattès, évoque, dans un chassé-croisé entre le Paris de l’Occupation et une petite ville du Montana dans les années 1980, l’histoire de la Bibliothèque américaine de Paris (d’où le titre original du roman The Paris Library) et des actions héroïques des bibliothécaires qui y œuvraient, notamment en assurant du prêt à domicile pour les lecteurs juifs.

Si le personnage principal d’Odile Souchet, une jeune chartiste, est une création de l’auteur (vous ne la retrouverez pas dans les annuaires des archivistes paléographes de l’École nationale des Chartes), la plupart des bibliothécaires, tels que Dorothy Reeder, Boris Netchaeff ou Clara de Chambrun, ont réellement existé ainsi que certains de leurs interlocuteurs au rôle ambigu, comme Hermann Fuchs, responsable du Bibliotheksschutz, avec lequel les administrateurs de la Bibliothèque nationale seront également en relation.

A la fin de son roman ainsi que sur son site officiel, l’auteur revient sur le parcours de ces personnages et présente quelques reproductions de documents d’archives relatifs à cette histoire.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.