Des laissez-passer pour les gardiens de nuit (Miscellanées #2)

Ces courts billets mensuels ont pour objectif de faire découvrir et partager la richesse des fonds d’archives de la Bibliothèque portant sur la période de l’Occupation.

Les archives institutionnelles de la Bibliothèque nationale de France renferment toutes sortes de témoignages sur la vie quotidienne des employés sous l’Occupation. En des temps de contrôle étroit de la circulation des populations, on oublie les démarches administratives que nécessitaient le simple fait d’exercer le métier de gardien de nuit.

Continuer la lecture de « Des laissez-passer pour les gardiens de nuit (Miscellanées #2) »

La Bibliothèque nationale dans la tourmente, septembre 1939-août 1940

(deuxième partie)

Ce texte est issu d’une partie de l’intervention d’Anne Leblay-Kinoshita lors de l’après-midi d’étude « La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) » organisée le 16 octobre 2018  par le comité d’histoire de la Bibliothèque nationale de France à la bibliothèque de l’Arsenal où plusieurs interventions étaient consacrées à la Bibliothèque nationale pendant la Seconde guerre mondiale et l’Occupation.

Cette intervention s’appuie principalement sur les travaux de Martine Poulain (1) ainsi que les rapports d’activité de Julien Cain (1887-1974), administrateur de la Bibliothèque nationale de 1930 à 1940 puis de 1945 à 1963 et Jean Laran (1876-1948) administrateur par intérim en 1940 puis en 1944-1945 consultables sur Gallica ainsi que sur les archives conservées par la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives lointaine héritière du service d’archives mis en place par Thérèse Kleindienst (1916-2018) en 1943.

Le texte a été révisé et divisé en trois parties pour une diffusion sur ce carnet de recherche.

Continuer la lecture de « La Bibliothèque nationale dans la tourmente, septembre 1939-août 1940 »

De la paix à la guerre (Miscellanées #1)

Ces courts billets mensuels ont pour objectif de faire découvrir et partager la richesse des fonds d’archives de la Bibliothèque portant sur la période de l’Occupation.

Alors que la France puis le Royaume-Uni ont déclaré la guerre le 3 septembre 1939 à l’Allemagne, Julien Cain, administrateur général de la Bibliothèque nationale et Arundell Esdaille, secrétaire général du British Museum, échangent sur la façon dont leurs institutions respectives se préparent au conflit militaire. Dans sa réponse à Cain datée du 22 septembre 1939, Esdaille évoque sur un ton plus personnel cette nouvelle guerre qui met à mal la politique de reconstruction après la Première guerre mondiale par la fondation américaine Carnegie ou l’Institut international de coopération intellectuelle .

Continuer la lecture de « De la paix à la guerre (Miscellanées #1) »

La Bibliothèque nationale dans la tourmente, septembre 1939-août 1940

(première partie)

Ce texte est issu d’une partie de l’intervention d’Anne Leblay-Kinoshita lors de l’après-midi d’étude « La Bibliothèque nationale en temps de guerre (1870-1945) » organisée le 16 octobre 2018 par le comité d’histoire de la Bibliothèque nationale de France à la bibliothèque de l’Arsenal où plusieurs interventions étaient consacrées à la Bibliothèque nationale pendant la Seconde guerre mondiale et l’Occupation.

Cette intervention s’appuie principalement sur les travaux de Martine Poulain (1) ainsi que les rapports d’activité de Julien Cain (1887-1974), administrateur de la Bibliothèque nationale de 1930 à 1940 puis de 1945 à 1963 et Jean Laran (1876-1948) administrateur par intérim en 1940 puis en 1944-1945 consultables sur Gallica ainsi que sur les archives conservées par la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives lointaine héritière du service d’archives mis en place par Thérèse Kleindienst (1916-2018) en 1943.

Le texte a été révisé et divisé en trois parties pour une mise en ligne sur le carnet de recherche.

Continuer la lecture de « La Bibliothèque nationale dans la tourmente, septembre 1939-août 1940 »