Archives institutionnelles (série A). Occupation et Bibliothèque nationale : aide à la recherche

A l’occasion de la mise en ligne de l’inventaire de la série A du fonds TK (archives institutionnelles de la BnF) pour le projet “La Bibliothèque nationale sous l’Occupation”, et afin de faciliter le travail aux chercheurs, nous publions une aide à la recherche thématique.

Outils de description pratique, l’inventaire peut en effet se révéler difficile à manier en raison de plus de quatre cent entrées et du dédoublement de certaines cotes. Pour cette raison, nous avons fait la liste des cotes de la série A contenant des archives se rapportant aux grandes thématiques du projet de recherche : évacuation des collections, défense passive, vie sous l’Occupation, etc.

Cette aide à la recherche n’est pas exhaustive. Elle a pour seule ambition d’offrir aux chercheurs une entrée plus aisée dans la série A. Seules les cotes concernées à plus de 30% par la thématique sont ici précisées. Il est donc possible qu’une pièce se rapportant à la thématique de regroupement se trouve dans une cote non signalée dans la présente aide.

Continuer la lecture de « Archives institutionnelles (série A). Occupation et Bibliothèque nationale : aide à la recherche »

Composer avec l’Occupant

Institution culturelle de premier plan, la Bibliothèque nationale suscite la curiosité, y compris pour les armées d’Occupation. Si les soldats allemands ne bénéficient pas de facilités d’accès particulières, il en va différemment pour les officiers qui profitent de l’importante manne d’informations disponibles en son sein. Entre la présentation qui est faite de la Bibliothèque nationale dans les journaux destinées aux soldats et les pratiques qu’il est possible de retracer grâce aux archives se lit tout un ensemble de passe-droits.

Continuer la lecture de « Composer avec l’Occupant »

Traiter sans dénaturer : quelle approche archivistique pour le fonds « TK » ?

Dans le cadre du plan quadriennal de recherche 2020-2023 de la Bibliothèque nationale de France, la mission pour la Gestion de la production documentaire et des archives (ARC) a démarré en 2020 un projet intitulé « la Bibliothèque nationale sous l’Occupation », avec le département des Cartes et plans ainsi que le soutien des Archives nationales et de l’Institut national d’histoire de l’art. Ce projet a pour objectif la description et l’étude des archives de l’établissement portant sur le fonctionnement administratif de la Bibliothèque nationale et l’enrichissement des collections (dons, échanges, acquisitions) de l’arrivée de Bernard Faÿ, le 6 août 1940, au retour effectif de Julien Cain le 1er octobre 1945.

Une première étape du projet touche aujourd’hui à sa fin, à savoir le repérage des documents afférents à la période de l’Occupation au sein de la série A (« Généralités ») du fonds des archives du secrétariat général de la Bibliothèque. Si ce premier pas a été l’occasion de révéler la richesse des archives disponibles, il soulève également d’importantes questions méthodologiques sur la façon de décrire ces fonds.

Continuer la lecture de « Traiter sans dénaturer : quelle approche archivistique pour le fonds « TK » ? »

Le plan de classement des archives du secrétariat général de la Bibliothèque nationale

Les archives du secrétariat général de la Bibliothèque nationale du XXe siècle sont conservées au sein de la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives de la BnF. Une partie de cet ensemble est souvent appelée “fonds TK” du nom de Thérèse Kleindienst, recrutée en 1943 comme archiviste auprès du secrétariat général de la Bibliothèque. Ce fonds regroupe une partie des archives du secrétariat des années 1930 aux années 1980, couvrant ainsi une grande partie des activités de la Bibliothèque nationale durant l’Occupation.

Continuer la lecture de « Le plan de classement des archives du secrétariat général de la Bibliothèque nationale »