Le culte du Maréchal (Miscellanées #12)

Ces courts billets ont pour objectif de faire découvrir et partager la richesse des fonds d’archives de la Bibliothèque portant sur la période de l’Occupation.

 

Le discours de régénération allait trouver un champ d’application idéal dans le thème du redressement d’un appareil d’État présenté comme asservi aux clientélismes de toutes sortes. Doublement soumis à l’autorité de l’État en tant que Français et en tant que serviteurs de l’État, les fonctionnaires étaient appelés à s’associer avec cœur aux réformes venues d’en haut. Sous la double invocation de l’autorité et de l’unité, l’administration française devait démontrer son efficacité et sa loyauté. Comment le faire mieux qu’en participant au culte du chef qui symbolisait en une seule personne l’autorité du soldat et l’union nationale autour du père de la Patrie ?

BARUCH M.O., Servir l’État français. L’administration en France de 1940 à 1944, Paris, Fayard, 1997, p.97.

La première pierre de la propagande de Vichy repose sur le culte du Maréchal, la « mystique Pétain » selon l’éloquente expression de Marc-Olivier Baruch. La Bibliothèque nationale, en tant qu’organe culturel de la nation, participe à cette politique de rayonnement auprès des français, et en tant qu’institution publique, elle y est également astreinte en son sein.

Continuer la lecture de « Le culte du Maréchal (Miscellanées #12) »